X
Dimanche 23 septembre
Pluies localement orageuses
Temp Min : 11 °C
Temp Max : 17 °C
Le cassage du verre
le 04 avril 2018
Ce lundi de pâques a réuni les Rolendiens pour le cassage du verre de notre belle compagnie.
lors de celui-ci, Marc Moreaux a remercié son frère Benoît qui quitte le comité de la Marche Royale Sainte Rolende de Gougnies après 40 ans de bons et loyaux services.
Benoît a ainsi laissé sa place à Olivier Ronchi comme officier du 3ème peloton.


Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies : le 04-04-2018 Gougnies : le 04-04-2018 Gougnies : le 04-04-2018 Gougnies : le 04-04-2018 Gougnies : le 04-04-2018 Gougnies : le 04-04-2018 Gougnies : le 04-04-2018 Gougnies : le 04-04-2018 Gougnies : le 04-04-2018 Gougnies : le 04-04-2018 Gougnies : le 04-04-2018 Gougnies : le 04-04-2018 Gougnies : le 04-04-2018 Gougnies : le 04-04-2018 Gougnies : le 04-04-2018 Gougnies : le 04-04-2018


Texte de Marc Moreau et le règlement du cassage du verre.

CASSAGE DU VERRE - 02 AVRIL 2018
Marc MOREAU, Adjudant.


Chers amis Marcheurs, chers Rolendiens,

Le Corps d'Office de la Marche Royale Sainte Rolende de Gougnies vous souhaite la bienvenue pour cette nouvelle cérémonie du cassage du verre.

Il y a maintenant un siècle prenait fin la boucherie innommable de la première guerre mondiale. Jamais auparavant, dans l'histoire de l'humanité, autant d'hommes n'avaient perdu la vie à des desseins politiques. Pourtant, malgré les rêves de paix de nos populations, cette guerre n'était que le prélude à un conflit encore plus atroce : la seconde guerre mondiale.

Notre village, comme d'autres de l'entité, a payé durement la note avec des habitants assassinés, des Gougnaciens qui ont perdu la vie au front sans oublier les combattants français et sénégalais achevés comme des bêtes dans leur ambulance en 14 ou encore le jeune aviateur britannique abattu au-dessus des bois de Gougnies le 10 novembre 1918.

Cette année, le samedi 17 novembre 2018, notre village se souviendra de ces événements tragiques. Notre compagnie sortira exceptionnellement à cette date. Pour ne jamais oublier. Pour sensibiliser les jeunes. Pour construire un futur plus juste. Mais aussi pour se rappeler que notre compagnie actuelle est construite sur le même modèle que les compagnies militaires belges qui sont montées au front en 14, en Grenadiers, en Voltigeurs, etc.

Lors de cette journée commémorative, nous organiserons également une cérémonie de remise de médailles pour des Marcheurs ayant participé à 40 reprises à notre procession en l'honneur de Sainte Rolende. Une vingtaine de Marcheurs seront ainsi mis à l'honneur et viendront rejoindre les 40 Marcheurs de notre compagnie déjà titulaires d'une médaille de 40, 50, 60 ou 70 années de Marche.

Dans une société en pleine évolution, les compagnies de la Sainte Rolende, les Marches Saint Roch et Saint Frégo d'Acoz et de Lausprelle, la Marche Saint Hubert de Loverval, la Marche Saint Pierre de Jeunes de Gerpinnes, le Curé de Gerpinnes, la Confrérie Sainte Rolende, le Royal Syndicat d'Initiative et l'Administration Communale se sont associés en créant une structure de concertation permanente en vue de sauvegarder et de pérenniser les traditions folkloriques des Marches précitées. Cette démarche s'inscrit également dans le cadre de la reconnaissance au Patrimoine Oral et Immatériel de l'Humanité à l'UNESCO pour les compagnies concernées. Cette association est une première dans notre commune et n'aurait sans doute pas été envisageable il y a peine 25 ans. Mais chacun a compris, sans remettre en cause l'autonomie des compagnies, que nous devions tous évoluer sur un chemin convergent.

La première réalisation de ce comité est la rédaction d'une charte des Marcheurs visant à généraliser les bonnes pratiques. Il est bon de se rappeler que nos Marches sont des escortes de procession, que les Marcheurs doivent veiller à respecter les consignes des officiers, qu'il faut prendre les bonnes mesures en matière de sécurité, que nous devons éviter les abus en terme de boissons aux moments importants, que la bagarreurs en tout genre n'ont pas leur place dans nos Marches.

Si ces pratiques paraissent évidentes dans notre compagnie, notre devoir est de les perpétuer. Cette charte en sera un outil parmi d'autres.

Bien entendu, les Marches doivent avant tout demeurer une fête empreinte de convivialité et d'amitié. La Marche, ce n'est pas l'armée. Mais ce n'est pas une cavalcade non plus. Les dérives surgissent vite quand on n'y prend garde.

Par ailleurs, certains dangers guettent nos traditions comme une urbanisation galopante mettant en péril nos Tours et endroits de rassemblement, la foi chrétienne en pleine mutation et notre modèle de société évoluant vers d'autres valeurs.

Dans ce contexte, nos Marches constituent des repères solides et bien ancrés dans nos villages. Nous avons tous le devoir, nous les Rolendiens, nous les Marcheurs, nous les habitants de nos villages et d'ailleurs de tout mettre en œuvre pour que notre folklore ancestral perdure encore pour la nuit des temps.

Pour terminer, je voudrais vous remercier vous les Marcheurs qui rehaussez nos processions, vous les nombreux bénévoles qui soutennez notre compagnie sans compter, vous les Rolendiennes et les Rolendiens qui perpétuez notre beau folklore. Et vous les autorités communales qui œuvrez constamment à notre côté.

 LECTURE DU REGLEMENT DU "CASSAGE DU VERRE"

ARTICLE 1er.-
"Casser le verre" constitue pour son auteur un engagement sur l'honneur :
- d'exercer les fonctions d'Officier;
- de remplir pendant un an les obligations qui y sont inhérentes;
- de respecter les statuts de la Marche dont il a préalablement pris connaissance.

ART. 2.-
Les différentes fonctions d'Officier prévues au cadre du Corps d'Office, sont attribuées chaque année le lundi de Pâques, suivant les critères énumérés ci-après et classés en ordre décroissant de priorité :

1. honneur à l'ancien;
2. un membre du Corps d'Office (priorité au plus ancien) moyennant l'accord de celui-ci;
* pour les fonctions de SERGENT-SAPEUR et d'OFFICIER DE PELO¬TON
3. le Caporal sapeur ou le Sergent du peloton selon le cas
4. les sapeurs et les soldats suivant le cas :
- au plus ancien du peloton en question avec 5 ans d'ancienneté au moins
- à égalité d'ancienneté, priorité au plus ancien dans la marche
- à égalité d'ancienneté dans la marche, priorité à celui habitant Gougnies le plus âgé
* pour toutes les fonctions d'OFFICIER
5. un marcheur avec priorité au plus ancien dans la marche
6. à égalité d'ancienneté dans la marche, priorité à celui habitant Gougnies le plus âgé
7. un ancien marcheur
8. un non marcheur habitant Gougnies.
ART. 3.-
Les places de "petit Officier" sont attribuées moyennant l'accord préalable de l'Officier concerné qui au besoin peut s'en référer au Corps d'Office.

Les petits Officiers ne peuvent se prévaloir d'une priorité autre que celle de simple marcheur (sapeur ou soldat).

ART. 4.-
Tous les cas non prévus dans le présent règlement sont tranchés par le Corps d'Office sortant à la majorité simple des voix.

ART. 5.-
Aucune modification au présent règlement ne peut être adoptée que si elle est votée par le Corps d'Office à la majorité des deux tiers des voix.

 CASSAGE DU VERRE

Maintenant que la lecture est faite, nous allons procéder au traditionnel cassage du verre.


1. Avec une force tranquille et la grandeur du sage, il conduit notre compagnie. Sa magnifique Saperie a trouvé le juste équilibre entre la notion de respect et l'aspect festif. Cette Saperie fait la réputation de notre compagnie. J'appelle notre Sergent-Sapeur David GILLAIN.

2. Petit Sergent-Sapeur : Tom WEUSTENBERG

3. Sans musique, nos Marches n'existeraient pas. Les fifres et tambours sont l'âme de nos Marches. Tout comme le Gille bat le pavé dès que le tambour résonne, le Marcheur se met en route aux premiers coups de baguette et aux premiers airs de fifre. A Gougnies, la Marcheur ne s'arrêtera qu'au dernier coup de tambour. Sous la houlette efficace de notre premier Tambour, Steve LEPAGE, notre batterie est en plein renouveau. Elle est conduite de main de maître par notre Tambour-Major et Président Claude CHARLIER.
4. Petit Tambour-Major : Baptiste LONGFILS.

5. A Gougnies, traditionnellement, toutes les décharges officielles sont commandées par nos quatre Majors. Comme au sein de la batterie, un vent de jeunesse souffle parmi nos Majors assurant ainsi le futur de notre compagnie. Ces places ne sont pas faciles et exigent une grande maitrise de soi. Sous les bons conseils de notre Dartagnan local, notre ami, Guy, nos trois mousquetaires relèvent chaque année le défi. J'appelle nos quatre Majors : Guy VANWIJNSBERGE, Denis TONDUS, Damien MONNOYER et Gauthier MONNOYER.

6. Toute compagnie qui se respecte doit avoir des Adjudants et un Officier Payeur. Notre rôle est parfois ingrat car nous sommes les gardiens du respect du temps, des défilés et des festivités. Nous devons être attentif aux critiques négatives tout en écoutant les conseils constructifs de nos Marcheurs et sympathisants. Mais notre compagnie nous le rend bien et nous assumons cette fonction avec un plaisir immense.

Avant que nous cassions le verre, je voudrais féliciter notre ami Francis SODINI. Comme Benoit l'année dernière, Francis marchera pour la quarantième fois en tant qu'Officier cette année. Il est vrai que Francis est exigeant et ne sais pas toujours tenir sa langue dans sa poche. Mais Francis est un vrai Marcheur qui se dépense sans compter (malgré son grand âge) toujours dans l'intérêt de la Marche. Il est un pilier fondamental de notre compagnie. Francis, au nom du Corps d'Office et de notre compagnie, je te dis MERCI. Je vous demande de l'applaudir chaleureusement.

J'invite les Adjudants Francis SODINI, Jean MONNOYER et moi-même à casser le verre.

7. L'avenir de notre folklore réside avant tout dans les nouvelles générations. Comme bon nombre d'entre nous, les enfants effectuent leurs premiers pas de Marcheur sous le drapeau. C'est toujours avec beaucoup d'émotion que nous voyons nos petits bouts de choux défiler en portant fièrement leur sabre et leur bonnet à poils. La fonction de Porte-Drapeau exige de la patience, de la souplesse, de la réactivité et de la passion. Notre Porte-Drapeau possède indéniablement ces quatre qualités. J'appelle Nicolas MARCELLE.

8. Comme en 1914, le premier peloton porte la tenue de Grenadier Belge. Ce peloton est incontestablement le plus fort lien avec notre passé. Jusque dans les années soixante, les trois pelotons de notre compagnie portaient cette tenue. Avec des jeunes mais aussi des anciens, ce peloton a l'immense responsabilité de maintenir ce lien avec le passé. J'appelle l'Officier des Grenadiers qui tient son peloton avec brio : Jean-Luc BAUFAYT.

9. Petits Officier des Grenadiers : Louis SOREL.

10. Quand nos enfants quittent le drapeau, ils vont poursuivre leur apprentissage sous l'œil bienveillant des « Grands ». Ils peuvent ainsi rejoindre les Sapeurs ou les Petits Artilleurs. Elevé dans une famille de Marcheurs mordus, Jérémy MOREAU porte en lui les qualités d'un vrai Marcheur. Je l'invite à venir casser le verre pour la fonction d'Officier des Petits Artilleurs.

11. Autour de son canon, le peloton des Artilleurs compte aujourd'hui près de 70 marcheurs et a le privilège d'avoir le taux d'ancienneté moyen le plus élevé dans notre compagnie. Ce taux reflète clairement de la stabilité. C'est un peloton où l'on marche avec envie dans une ambiance détendue. Avec toute son équipe, notre ami Bill insuffle un vent de sagesse parmi ses hommes. J'invite Jean-Pierre CABUT à venir casser le verre pour la fonction d'Officier des Artilleurs.

12. Petits Officiers des Artilleurs : Simon CABUT et Louis MINCKE.



13. Après 40 années de bons et loyaux services, notre ami Benoit MOREAU a décidé de raccrocher le gant. Il va pouvoir profiter sereinement de nos traditions autrement. Après une très longue carrière de Major, il a endossé la jaquette d'Officier de Peloton. Si son arrivée au sein du dernier peloton fut une surprise, on peut dire qu'il a réussi le pari du renouveau. Ainsi, autours de Marcheurs plus anciens, de nombreux jeunes, en grande partie issus du village, on rejoint le peloton qui a ainsi trouvé un second souffle. Par ailleurs, nous retiendrons de Benoit son implication importante dans les festivités du 400ème et du 900ème. Vous savez que Benoit a un caractère bien trempé et qu'ils prend parfois les choses trop à cœur. Mais c'est parce qu'il vit sa Marche avec ses tripes. Merci au vrai Rolendien que tu es. Et Merci à ton épouse Patricia qui t'a toujours soutenu. Je vous demande d'applaudir chaleureusement Patricia et Benoit.

La place d'Officier du Troisième peloton est ouverte : Olivier RONCHI.

Petit Officier du Troisième peloton : Mattéo et Alessandro RONCHI.


Voilà, le Corps d'Office 2018 est constitué dans le respect des traditions.

REMERCIEMENTS

Bourgmestre, échevins et conseillers communaux, confrérie Sainte Rolende, les amis des autres compagnies, l'assistance.

Présence au souper.

REMARQUES

Inscriptions costumes pour le mercredi 27 avril au plus tard pour les soldats et le 26 avril pour les Officiers et Petits Officiers.
Verre de l'amitié.
Bonne fête à tous.
Retour aux actualités

Retour en haut
Commentaires
Aucun commentaire
Ajoutez un commentaire :
Conditions d'utilisation
Votre nom :

Votre commentaire :
Retour en haut