X
Dimanche 21 octobre
Ensoleillé
Temp Min : 3 °C
Temp Max : 17 °C
Archives
La fête 2009 se prépare déjà le 31 janvier 2009
Certains, impardonnables, l'ignorent peut-être encore: la fête de Gougnies 2009 sera un grand cru puisque nous aurons le plaisir d'accueillir à nouveau nos amis de l'Harmonie de Chouzé sur Loire.
Septembre, c'est déjà dans huit petits mois et les comités organisateurs (à savoir: le comité de la fête, celui de ses anciens et celui de la Marche) se sont déjà mis au travail avec nos futurs invités.
Vendredi, Chouzé nous avait délégué une vaillante équipe d'éclaireurs composée de Christian, Gilles, Alain, Jean-Marc et Yvon pour une réunion de travail.

A ne pas oublier: ce vendredi à 20 h réunion d'information pour les familles d'accueil.
Cliquez ICI et voyez à la date du 6 février.


Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies - Préparatifs fête 2009 - Cliquez pour agrandir Gougnies - Préparatifs fête 2009 - Cliquez pour agrandir Gougnies - Préparatifs fête 2009 - Cliquez pour agrandir Gougnies - Préparatifs fête 2009 - Cliquez pour agrandir Gougnies - Préparatifs fête 2009 - Cliquez pour agrandir
Mais les préparatifs n'en sont pas restés là: dès le lendemain une équipe s'est mise au travail pour commencer la mise en bouteilles du Saint Nicolas qui vous est proposé pour soutenir l'organisation.
Tous les détails en cliquant ICI.
Ne ratez pas ce geste sympa, ni l'opportunité de vous procurer des bouteilles ornées d'une étiquette de collection !


Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies - Préparatifs fête 2009 - Cliquez pour agrandir Gougnies - Préparatifs fête 2009 - Cliquez pour agrandir Gougnies - Préparatifs fête 2009 - Cliquez pour agrandir Gougnies - Préparatifs fête 2009 - Cliquez pour agrandir Gougnies - Préparatifs fête 2009 - Cliquez pour agrandir



Gougnies - Préparatifs fête 2009 - Cliquez pour agrandir
Photos Ben
Retour aux archives

Retour en haut
Commentaires
Par Jean Louis Waroquet collègue et ami de Jean ainsi que de Maurice le vendredi 17 avril 2009 à 11h08

Superbe apologie de " la Famille " par le biais de " Dame Nature " et ses fleurs...

En espérant bientôt prendre place à cette "table" en tant qu'ami afin de partager le parfum des fleurs de ce bouquet... et d'essayer de se rendre meilleur...

Jean Louis
Par Jocelyne Lambert, Collègue de Jean le mardi 24 mars 2009 à 22h02
L'auteur de ce texte a si bien pensé et parlé que j'en suis encore émue. Courage à tous et entourez bien Jean et les enfants.
Par Penelope le lundi 23 mars 2009 à 01h40
Très bel Hommage à celle qui nous a quittés beaucoup trop tôt
Merci à l'auteur de ce texte extraordinaire et vrai
Amitiés de penelope
Par mamicuistot le dimanche 22 mars 2009 à 21h31
Heureuse de pouvoir relire à nouveau ce poème avec beaucoup d'émotion , merci à toi Maurice de pouvoir me le permettre .
C'est un hommage digne à une Grande Dame comme l'était Ginette !
Merci à l'auteur que je sais être grand poète .

Bisous, Mamicuistot .
Par Mary le dimanche 22 mars 2009 à 18h10
Un gros bouquet rassemblant l'essence même d'une famille unie, aux parfums si divers et pourtant si complémentaires .....très beau texte ...et il est des silences qui en disent long....
Toutes mes amitiés....Mary l'amie de lolo....
Par plecanard le dimanche 22 mars 2009 à 12h37
Bonjour Maurice,

Comme LOLO, je fais silence sur ton écrit, " silence " est je pense le mot le plus adéquat après la lecture de ton texte qui en dit long !!!!

Merci Maurice, prends bien soin de tes proches, cela tu le fais déjà...........

Pierre.
Par Lolo le dimanche 22 mars 2009 à 12h02
bonjour maurice

Je fais SILENCE sur ces mots et je dis aussi MERCI à l´auteur

Bien à toi et à TOUTES et TOUS

baiser papillon

lolo
Par Maurice Monnoyer le dimanche 22 mars 2009 à 11h52
Au nom des familles Monnoyer et Collin, Merci à l'auteur

Au cœur de la chaleureuse maison, la grande table de l'accueil est façonnée dans la plus sincère convivialité. Elle est faite du bois le plus solide, le plus riche, le plus sain, elle est confectionnée avec amour dans l'essence de la famille, cet arbre fort dont les racines se nourrissent de la toute naturelle authenticité de notre terroir. C'est la table autour de laquelle on s'assied avec la conviction que ces instants qu'elle nous offre sont des moments privilégiés.

Au milieu de cette table, un bouquet de fleurs apporte au décor les couleurs du bonheur. Non, ce ne sont pas ces fleurs génétiquement modifiées venues en frigo de pays lointains et ayant perdu au cours de leur long voyage toutes leurs valeurs sentimentales. Ce sont les fleurs de chez nous, de nos jardins, de nos prairies. Elles rayonnent comme des petits soleils dans la grisaille d'un monde qui nous échappe quotidiennement. Elles ont cette faculté magique de nous émouvoir, de nous attendrir quand on perçoit leur parfum.

Les myosotis ponctuent le bouquet du bleu des multiples petites tâches de chaque jour, ils symbolisent la constante disponibilité de l'énergie offerte sans compter au service des autres.

Les boutons d'or sont étincelants. Leur couleur symbolise ce merveilleux pouvoir de toujours positiver, de ne jamais se plaindre en diffusant dans leur entourage un bien précieux réconfort.

Les sympathiques marguerites déploient leurs pétales intègres, pareils pour chaque membre de la famille, colorés de la même générosité.


Le chèvre-feuille diffuse sans faillir son parfum, invitation permanente à partager sainement le pollen de la vie.

Les coquelicots sont resplendissants et évoquent au sein du bouquet la danse gaie du vent dans la campagne au rythme des chants de la chorale des alouettes.

Les roses sont amour, le plus noble des sentiments, partagé dans le cadre intime du noyau familial, mais également magnifique de sincérité dans un entourage bien plus large.

Aujourd'hui, sur la table accueillante, cœur admirable d'une maison de lumière, le bouquet a disparu. Sur chacune des chaises qui l'entourent, une âme est désemparée. Elle imagine au-delà de cette pénible disparition les couleurs de ces fleurs qui généraient tant de bonheur. Elle ne conçoit pas que dans un nid confectionné avec tant de générosité, les pétales de vie puissent un jour s'envoler au vent du destin.
Cette table vide paraît bien triste.

Et pourtant, des fleurs épanouies dans une telle sincérité, nourries de la sève d'un indéniable naturel, ça ne meurt jamais. Le bouquet est et restera éternel. Autour de la grande table de la maison, chaque membre de la famille, chaque ami qui prendra à nouveau sa place pourra toujours percevoir le parfum de chacune des fleurs de ce bouquet.

Dans le monde superficiel qui est aujourd'hui le nôtre, de tels exemples de la force inestimable des éléments les plus naturels et profonds de la vie ont et auront à jamais le pouvoir de nous toucher et qui sait, de nous rendre meilleurs.
Ajoutez un commentaire :
Conditions d'utilisation
Votre nom :

Votre commentaire :
Retour en haut