X
Mardi 11 décembre
Nuageux
Temp Min : 1 °C
Temp Max : 5 °C
Les Rolendiens de Gougnies à Chouzé-sur-Loire, 20 ans déjà...

Naissance rabelaisienne.

20 ans ! C'était hier...

Une belle aventure d'amitié est née comme ça, tout simplement, en festoyant. Il ne pouvait en être autrement avec les dignes héritiers de Rabelais. Les histoires illustrées de merveilleux souvenirs s'improvisent souvent autour d'une bonne table. En novembre 1993, à l'occasion d'un séminaire culturel spontanément organisé dans le cadre du développement des connaissances oenologiques et manifestement basé sur l'efficacité de la dégustation en immersion, un petit groupe d'épicuriens gougnaciens se perd un peu dans la « brume » du Val de Loire... Nous les appellerons « Franz, Claude et Jean », toute ressemblance avec des personnes connues n'étant pas du tout fortuite. Très charitablement recueilli par des musiciens de Chouzé, notre trio se voit offrir le couvert à la table pas triste du tout du repas de l'Harmonie, dont fait partie Alain, illustre viticulteur et « coach » émérite des trois Belges en vadrouille gourmande. A leur table, la présence de Robert, le Maire très cordial et parfaitement en osmose avec l'ambiance du moment, va s'avérer déterminante pour la suite de l'aventure. Le vin de Loire lubrifie le langage, le dialogue s'anime au rythme de la convivialité, on se raconte des histoires locales, les traditions, les fêtes, les gens de chez nous et soudain, l'idée jaillit dans le brouhaha des agapes : « Et si on organisait un jumelage ? »... Le Maire est enthousiaste. « Vous voyez ça chez vous, moi je m'en occupe à Chouzé ! ». Et c'est parti !

A l'apéro de ce banquet, Robert ne savait pas qu'un jour il porterait l'écharpe tricolore française à la Prise du Drapeau et Alain ignorait sans aucun doute qu'il ferait partie de la saperie de Gougnies...

En septembre 1996, l'Harmonie de Chouzé participait à la fête de Gougnies et en juillet 1998, une belle délégation des Marcheurs gougnaciens présentait notre illustre folklore sur les bords de la Loire.

Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies : le 27-06-2018

Les 5 instigateurs de l'aventure

Les préparatifs à Gougnies.

A Gougnies, le Corps d'Office de la Marche et le Comité des Fêtes s'associent afin de créer une synergie à la hauteur du projet. Les négociations ne sont pas toujours faciles, il faut répartir les responsabilités et équilibrer le budget de la manière la plus équitable possible. Mais entre Gougnaciens de souche et avec un minimum de bon sens, l'orchestre finit par accorder ses instruments. Diverses activités sont programmées afin de financer l'événement et de généreux sponsors se joignent à l'entreprise. Le rêve devient possible, il reste juste à s'assurer que notre folklore local basé sur l'authenticité et le respect de ses racines soit présenté sur les bords de Loire avec toute la dignité qu'il mérite. La meilleure façon de garantir cette éthique est d'élaborer soigneusement la prestation de nos Marcheurs avec les responsables chouzéens. C'est dans cette optique que ceux-ci envoient chez nous, en mars 1998, une sympathique délégation très représentative pour un week-end de contact. Dans la salle paroissiale, autour d'un bon repas concocté par notre célèbre cuistot local, la réunion avec les amis français s'avère particulièrement positive et les maillons de la grande chaîne se façonnent avec enthousiasme. L'aspect traditionnel et religieux de notre Marche sera mis en exergue dans la pittoresque commune d'Indre-et-Loire et le curé de la paroisse sera impliqué dans l'organisation de l'événement. Celui-ci prend forme, l'horizon se dessine...

Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018

Réunion à Gougnies

Les préparatifs à Chouzé.

Afin que les festivités prévues sur place se déroulent dans les meilleures conditions possibles, il était fortement recommandé pour nos deux comités associés d'arpenter au préalable les quais de la Loire. C'est donc avec un entrain légitime qu'en avril nous rejoignons nos complices, dignes protecteurs des gabares chouzéennes. La réunion promptement organisée par les Français marquera la page des souvenirs d'un grand moment de convivialité. Décidément, le jeu en valait la chandelle, nos objectifs sont pareils, sceller à jamais des liens d'amitié entre les deux communes animées du même attachement à leur terroir. Il n'y a aucun doute, l'esprit de notre folklore est le bienvenu dans ce pays riche en histoire... La partie récréative proposée par nos amis pour fêter la signature d'un contrat brillamment élaboré nous permet de faire plus ample connaissance avec une spécialité locale à base d'épines qui ne semblent pas spécialement agressives au départ, mais... Finalement... Oui, bon...

Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018

Réunion à Chouzé

L'événement est annoncé.

La date est fixée, le week-end des 3, 4 et 5 juillet convient parfaitement à tous les animateurs de l'événement.

Tant à Chouzé qu'à Gougnies, les comités s'affairent tambour battant.

Les inscriptions se finalisent, le transport en car et toute l'intendance inhérente à une prestation de Marcheurs au-delà des frontières s'organisent avec précision.

A Chouzé, organisateurs et familles d'accueil se préparent activement. Des affiches sont imprimées et l'événement est annoncé dans le Val de Loire.

A Gougnies, les participants reçoivent les instructions nécessaires par courrier et le grand départ est fixé au vendredi 3 juillet... Le soleil est de la partie, excellent augure !

Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018

Fixé et imprimé !

Coupe du monde.

A la sortie de Paris, sur l'autoroute A11 vers Nantes, le chauffeur octroie à ses passagers un arrêt «pipi-casse-croûte» bienvenu.

Sur l'aire de repos, quelques représentants de la jeunesse gougnacienne repèrent un groupe de supporters brésiliens venus en France encourager leur équipe pour les quarts de finale de la coupe du monde. Le Brésil doit rencontrer le Danemark au stade de Nantes... Manifestement, les supporters sont sympas et les supportrices jolies. Elles perdront probablement leur sourire une dizaine de jours plus tard ! Mais ça, c'est une autre histoire... Nos hôtes français vous la raconteront mieux que moi !

Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies : le 27-06-2018

Rencontre sympa !

Un accueil chaleureux.

Le vendredi en fin d'après-midi, l'Entre-Sambre-et-Meuse rejoint le Val de Loire.
Sous un ciel tout bleu, c'est déjà la fête ! Les familles d'accueil et les organisateurs chouzéens ouvrent largement les portes de l'hospitalité en plaçant d'office cette aventure sous la bannière de la grande famille, celle qu'ils forment désormais avec les Gougnaciens.

A la descente du car, le verre de l'amitié scelle clairement cette amitié sur la table de l'accueil : « Gougnies-Chouzé » écrit en vers... En verres plus exactement ! Ce n'est pas banal et particulèrement rafraîchissant après 650 kilomètres sans hôtesse.

Le repas de bienvenue dans une ambiance franchement familiale donne aux convives une leçon de positivisme allègre et euphorique : une belle-mère est tombée dans la Loire... Et ça se chante !

Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018

La famille s'agrandit

Le folklore rolendien à Chouzé.

Durant tout le week-end, les rues de Chouzé-sur-Loire vibrent au son du tambour.
Les défilés entre les vieux murs de tuffeau offrent des images magiques. Certaines ruelles accédant aux quais de Loire semblent même avoir gommé les éventuels anachronismes et donnent aux Marcheurs des allures d'époque...

Le perron de la mairie domine la Loire. Les autorités et représentants concernés par l'événement y prononcent leur allocution. Robert, Roland, André, Yvon, des mots justes, des phrases qui confirment la volonté commune de se tourner les uns vers les autres... Et les Marcheurs qui approuvent en ponctuant d'une salve d'honneur. Les nombreux palmipèdes peuplant les berges verdoyantes du fleuve s'en souviennent encore.

L'Harmonie rétablit l'harmonie... Les notes chaudes des hymnes nationaux jouent avec l'écho que renvoie l'île fluviale, comme si celle-ci voulait rappeler aux visiteurs des quais qu'elle n'est point perdue au milieu des tourbillons du fleuve sauvage. Et les roulements de tambour ne semblent pas la perturber, au contraire ! Même une approche de soldats d'époque en gabare n'altère en aucun cas sa sérénité. Beaucoup d'auteurs ont dit de la Loire qu'elle était un fleuve mystérieux...

Les défilés offrent aux habitants de la pittoresque commune une belle image de notre folklore et ils nous le rendent bien. Les réceptions sont généreuses et l'ambiance gaie comme le vin local.

Le soir, une retraite aux flambeaux et un superbe feu d'artifice tiré de l'île illuminent le ciel chouzéen au rythme du tambour. Merveilleux souvenir.

Sans doute le patron du sympathique petit bistrot des quais de Loire se souviendra-t-il longtemps de cette journée et repensera-t-il la gestion de son stock de bière pour les jours de soleil dédiés au folklore belge...

Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018

Défilés dans les rues de Chouzé


Sainte Rolende à l'honneur.


Les amis français ont bien compris l'importance de nos convictions.

Le dimanche matin, une superbe messe en l'honneur de sainte Rolende est célébrée dans l'église de Chouzé. André, le très cordial et regretté curé de la paroisse, accueille la compagnie sous son clocher dans la plus pure tradition rolendienne. Le pas ordinaire résonne entre les pierres de tuffeau et les plumets colorés se mêlent aux icônes locales. L'émotion est palpable lorsque le prêtre bénit notre drapeau et prononce une superbe homélie sur le thème de la vie de Rolende, un sujet qu'il maîtrise manifestement à la perfection. De nouveau, merveilleux souvenir...

On voudrait retenir la course du temps qui égrène les dernières heures de ce magnifique séjour. La matinée ensoleillée s'imprègne déjà de la nostalgie d'un épilogue qui s'annonce. Le laiton emblématique de notre folklore reflète les dernières Marches sur les pavés historiques des quais de Loire. La meilleure façon de conclure cette belle aventure n'est-elle pas tout simplement de se dire « merci ! » ? C'est avec beaucoup d'émotion que des cadeaux personnalisés s'échangent et que la reconnaissance se manifeste à l'égard de toutes les personnes qui se sont investies pour que cette fête se déroule dans les meilleures conditions. Les amis français ont excellé dans l'art de bien recevoir, chaque participant en gardera un superbe souvenir. Quant à Gougnies, un petit geste à l'égard d'un imposant et emblématique protecteur de la compagnie s'avère bien légitime et à la mesure de son sérieux coup de pouce...

Ces moments finalement plus amicaux qu'officiels clôturent la prestation des Marcheurs et une dernière salve ponctue l'engagement réciproque de réitérer coûte que coûte cette belle aventure.

Le repas de l'au-revoir ignore l'amertume. Tout le monde est heureux parce que ce fut une riche expérience, parce que cette sincère manifestation d'amitié épouse le serment de perpétuer cette relation privilégiée au-delà de l'horizon des générations.

Au départ, André, le brave curé de Chouzé, monte dans le car pour nous adresser un chaleureux et sincère au revoir : « Que sainte Rolende vous bénisse ! »... La réponse est bien gougnacienne : « Venez avec nous, Monsieur le Curé, le clocher de Gougnies vous attend ! »... Encore de l'émotion !

Si le cafard s'était jusque-là perdu dans l'ambiance, les longs kilomètres d'autoroute nous rappellent entre deux soupirs qu'on n'a toujours pas repêché la belle-mère qui est tombée dans la Loire...

Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018

Ce n'est qu'un au revoir, ça c'est sûr !


L'événement relaté dans la presse.

Les jours qui suivent ce mémorable week-end, l'événement paraît dans les colonnes de la presse belge et régionale française.

Que voulez-vous, c'est ça la notoriété...

Cliquez sur les photos pour les agrandir
Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018 Gougnies : le 27-06-2018

Un impact international !



Que du bonheur...

Je ne vous cache pas que j'ai pris énormément de plaisir à rédiger ce dossier.
Evoquer tous ces merveilleux souvenirs, c'est une véritable cure de jouvence, une thérapie inestimable contre toute forme de morosité. Chouzé, c'est une expérience très enrichissante, c'est la preuve irréfutable qu'avec un minimum de bon sens et de bonne volonté, un rêve peu devenir réalité. Le projet n'était pas gagné d'office... Il a fallu négocier, convaincre, composer... Mais les membres des comités respectifs impliqués dans l'aventure étaient d'un crû d'appellation « terroir » absolument contrôlée. Toutes les règles indispensables à la réussite de cette expédition ont été respectées. Chouzéens et Gougnaciens ont prouvé que l'amitié fait fi de toute forme de vanité et qu'il suffit d'être soi-même pour se comprendre.

En 20 ans, Le Val de Loire et le Pays des Rolendiens se sont revus à maintes reprises.
Le tambour a de nouveau taquiné la quiétude de l'île de Chouzé et sa garde rapprochée de fidèles tourbillons. Les notes harmonieuses des musiciens français ont résonné au pied du clocher gougnacien, dans le plus pur esprit de la fête de village.
Dans 20 ans, une autre plume évoquera de nouveaux souvenirs... Je lui souhaite autant de bonheur !

Je ne peux conclure sans évoquer la mémoire de Franz et Robert, tous deux bien présents à la naissance du projet et qui, dès la première esquisse, y ont cru fermement.
Chaque fois qu'une main chouzéenne serre amicalement une main gougnacienne, je suis sûr qu'ils sont là...

Encore un grand merci à Jacques et Martine dont les photos m'ont permis d'illustrer ce dossier et à Jean qui m'a gentiment confié les albums de Ginette.

Jean Marcelle

Gougnies 2018 - Jean MARCELLE

retour en haut
Commentaires
Par Aurelio C le samedi 30 juin 2018 à 15h22
Merci à toi Jean.
Par jean le samedi 30 juin 2018 à 07h53
Grand merci à l'équipe technique du staff de Gougnies.be pour la mise en ligne ponctuelle du dossier.
Ajoutez un commentaire :
Conditions d'utilisation
Votre nom :

Votre commentaire :
retour en haut